Charlène Potier : de l’école de commerce au musée 3.0 et l’expérience visiteur !

17 septembre, 2015 septembre 17, 2015

Charlène, 22 ans et étudiante en école de commerce (KEDGE Business School, campus de Bordeaux), est en stage depuis début juillet 2015 au sein de Cap Sciences pour les six premiers mois de son année de césure, une année d’interruption de scolarité entre le Master 1 et le Master 2 ayant pour but d’acquérir de l’expérience professionnelle.

Charlène Potier : de l’école de commerce au musée 3.0 et l’expérience visiteur !


Après deux années de prépa, quelques stages dans des start-up en webmarketing (Web-Cycle, La Gourmande Normande) et plusieurs expériences associatives partagées entre le développement durable et la critique d’art (Solid’Earth, association de KEDGE Business School, et Prép’Art, association de la prépa du Lycée Le Verrier, Saint Lô), Charlène a trouvé sa voie : le management de l’art et de la culture. L’école de commerce n’était pas un parcours évident : « les valeurs véhiculées par les métiers du marketing ou de la finance que l’on peut étudier dans ces écoles ne me correspondaient pas du tout. Mais en me spécialisant dans le webmarketing dans le domaine de la culture (artistique, patrimoniale, gastronomique, sportive,…), j’ai découvert un univers qui collait beaucoup plus à ma personnalité et à mes passions pour l’art contemporain, l’athlétisme ou encore la culture étrangère ; l’enjeu final de mes missions, c’est avant tout le plaisir et la découverte de nouvelles connaissances par le visiteur et l’accès à la culture pour tous, et cela me paraît beaucoup plus éthique et valorisant ». Au sein de Cap Sciences, Charlène a pour mission de valoriser l’expérience du visiteur, en administrant et analysant des questionnaires de satisfaction, des relevés de points de contact (physique et web) de l’utilisateur avec Cap Sciences, etc., qui participent à designer de nouveaux services au sein du musée.
C’est dans le cadre de ses études qu’elle s’est particulièrement intéressée à l’expérience visiteur dans les organisations culturelles ; elle rédige actuellement son mémoire sur le musée 3.0 et l’expérience « avant, pendant, et après la visite » de l’utilisateur.
Passionnée par les nouvelles technologies et médias innovants, le Centre de Culture Scientifique, Technique et Industrielle (CCSTI) qu’est Cap Sciences représentait pour Charlène le lieu idéal pour une nouvelle expérience de stage, mais aussi une vraie opportunité de creuser le sujet et de mener des missions en étroite relation avec son mémoire de fin d’étude, à rendre pour mars 2016. « J’y travaille, et mes missions sur l’expérience utilisateur m’aident fortement à avancer et à fournir des exemples de cas concrets, expérimentés sur le terrain, tout en profitant de la diversité de ces missions en culture scientifique ».
Et plus tard ? Charlène souhaite poursuivre sa voie dans d’autres organisations culturelles comme des musées d’art ou de patrimoine, en communication et webmarketing… et pourquoi pas dans un grand musée, qui sait ! « Mon rêve serait de travailler dans un musée de rayonnement international, aux collections dignes des plus grands chefs d’œuvres de l’art moderne… Le Louvre, Guggenheim à Bilbao ou le MoMA à New York, tous les espoirs sont permis ! ».

A propos des Non classé

Les Non classé inmédiats