Complément d’objets : détourner et enrichir des objets

15 septembre, 2014 septembre 15, 2014

Retour intermédiaire et en image interactive sur un cycle d’activité LivingLab préfigurant certaines des activités du futur centre de sciences de nouvelle génération à Caen.

Complément d’objets : détourner et enrichir des objets

Imaginé par Relais d’sciences et le Style DIWO, un tiers lieu éphémère dédié à la création artistique co-animé par des étudiants, « Complément d’objets » est un programme mensuel de résidence, d’enrichissement et de détournement d’objets numériques. La première session s’est déroulé à Caen de mars à juillet 2014.

L’objectif de ce dispositif est de réunir en un même lieu et autour d’un même projet, des étudiants et des enseignants de l’Ecole supérieure des arts et médias de Caen/Cherbourg (ESAM C2), des artistes, des professionnels de la recherche, des entreprises et des publics pluriels.

Chaque session s’est déroulée en 3 phases : une présentation par un « porteur d’objet » accompagnée d’une contrainte à suivre, une exploration ouverte aux usagers du Style DIWO et une restitution publique.

 

Session #1.1 : Captil

Le premier objet volontaire était Captil, proposé par Jean-Marc Routoure, Enseignant-chercheur au GREYC. Installation à vocation pédagogique et de formation des étudiants, Captil illustre les recherches du laboratoire sur les capteurs. La contrainte soumise au groupe pour l’exploration était de tester de nouvelles interactions avec la lumière.

 

Session #1.2 : Bac à sable

Le second objet était le bac à sable à réalité augmenté prototypé par Science animation. Cet objet pédagogique, issu d’un travail des chercheurs de l’Université de Californie, a été installé pendant toute la durée du festival Interstice pour être transformé en bac à son.

 

Session #1.3 : BeeWall

Le dernier objet soumis à l’épreuve est le Beewall proposé par la société Fundatrix. Mur interactif capable d’échanger avec l’un des plus grand catalogue d’objets connectés, le Beewall est un objet hybride. Expérimentation en lui-même, il propose d’imaginer de nouvelles interfaces et modes d’échanges, que ce soit avec notre environnement ou nos proches.

Sans titre1

 

Quels retours ?

En dehors du parcours individuel des participants, difficile d’identifier les conséquences d’une démarche de livingLab dédiée à la créativité. Quelques retombées bénéfiques et inattendues ressortent néanmoins de l’expérience.

Pour Captil, le patch de programme sera enrichi et la même contrainte sera soumise à des élèves ingénieurs en formation avec le GREYC. Pour le bac à sable,  le mode bac à son sera conforté et cette nouvelle dans d’autres festivals de création numérique est en cours de négociation. Enfin, le travail engagé avec le BeeWall est devenu « BeeWall city » et continu de faire l’objet d’échanges autonomes et prospectifs entre la société Fundatrix et les usagers du Style DIWO.

Une diversité d’acteurs se découvrant et dialoguant pour la première fois, des séances créatives renouvelées dont le résultat est soumis au public, des projets qui poursuivent leur propre vie… Une intuition confirmée que des démarches LivingLab conçuent comme des opérations de culture scientifique sont propices à animer un écosystème d’innovation ouverte, de recherche et d’imagination.

A propos des Living Lab

Expérimenter les technologies

Les living lab sont des espaces fixes ou itinérants offrant de nouveaux services pour imaginer de nouveaux dialogues entre les sciences, la médiation et les publics. Conçus par des ingénieurs, des chercheurs, artistes ou designers, ces technologies émergentes « grandeur nature » sont expérimentées et évaluées par les utilisateurs finaux pour en interroger leur portée sociale, culturelle ou environnementale. Cette démarche vise à impliquer le public dès le début de la conception de produits ou de méthodes et à le rendre acteur dans l’amélioration et le développement de ces services.

Les Living Lab inmédiats

loading map - please wait...

La Casemate: 45.197734, 5.732279
Science Animation: 43.611039, 1.462879
Cap Sciences: 44.857536, -0.560130
Relais d\'sciences: 49.190116, -0.303403
Universcience: 48.895985, 2.387059