Défi habitat : partager aux jeunes la culture de l’innovation ouverte

19 mars, 2015 mars 19, 2015

Partager la culture de l’innovation avec des lycées en les faisant travailler sur un projet d’habitat du futur. C’est le projet mis en place fin 2014 par l’agence Madeeli (agence régionale de l’innovation et du développement économique en Midi-Pyrénées), la DAFPIC de l’Académie de Toulouse et Science Animation Midi-Pyrénées. L’idée, plutôt singulière, visait à favoriser l’intelligence collective et non la compétition entre 4 groupes de lycéens issus de lycées d’Albi, Colomiers, Millau et Muret.

1re étape : appel à participation
Il s’agissait tout d’abord de mobiliser quatre groupes de lycéens de la région Midi-Pyrénées, idéalement de filières différentes, prêts à s’investir dans ce « défi habitat ».
Quatre lycées ont rapidement répondu présents : le lycée Rascol d’Albi, le lycée Victor Hugo de Colomiers, le lycée Jean Vigo de Muret et le lycée Charles de Gaulle de Muret.

2e étape : initiation aux méthodes de créativité
Pour lancer la démarche de recherche sur « l’habitat du futur » et inciter les jeunes à se réapproprier leur créativité (à laquelle ils ne croient pas toujours), l’équipe de Science Animation est partie sur les routes de la région Midi-Pyrénées à la rencontre des lycéens. Armées de feutres, de papier blanc et surtout de nombreux post-it, les médiatrices leur ont fait tester différentes méthodes de créativité pour aider les jeunes à faire émerger leurs idées et leurs envies.
Pour finir cette première séance, une fiche projet était remise aux lycéens afin qu’ils puissent commencer à faire des choix et formaliser leurs idées.
Bien entendu, cette première séance n’avait pas vocation à faire émerger des projets aboutis, mais bien de donner envie à chaque jeune de s’investir dans le projet « défi habitat », d’imaginer, d’échanger et de se réapproprier sa créativité.

3e étape : une journée de partage et d’échange
Le 12 décembre 2014, l’ensemble des participants au projet « défi habitat » se donnait rendez-vous à l’Institut Cervantes de Toulouse pour une journée placée sous le signe de l’échange et du partage. Se sont donc retrouvés pour cette journée spéciale : les quatre groupes de lycéens accompagnés de leurs enseignants, des étudiants architectes de l’ENSA, des étudiants ingénieurs de l‘INSA de Toulouse et des étudiantes de l‘IUP Design de Montauban, des professionnels du rectorat de Toulouse, de l’agence Madeeli et de Science Animation Midi-Pyrénées ainsi que Carole Maurage, facilitatrice d’innovation et de collaboration.
Afin de permettre une parfaite collaboration des équipes et des échanges constructifs, l’installation de l’espace avait été pensé : buffet et boissons à disposition, tables et chaises disposées, Legos, pâte à modeler, paper-boards, post-it…
Au lancement du workshop, les lycéens se sont directement plongés dans le bain en pitchant leurs projets. Un premier temps fort permettant de découvrir les différentes propositions et de créer des premiers échanges entre les groupes lors de la phase “questions/réponses” en fin de speech. Des remarques et des idées qui ont ensuite servi de base de travail pour la suite de la journée.
Après cette première présentation, un temps était dédié à l’avancement des projets. Et pour accompagner cela, les étudiants présents ce jour là, tournaient dans les différents groupes afin d’apporter leurs expertises, leurs avis, leurs idées… De la même manière, un ou deux lycéens de chaque groupe circulaient au sein des autres afin de croiser les idées.
En parallèle à cela, des outils étaient mis à disposition des lycéens, en fonction de leur état d’avancement, pour encadrer et soutenir leurs réflexions : fiche concept, fiche de préparation au pitch, empathie map…

En fin de journée, après une préparation au pitch, les jeunes présentaient de nouveau leurs projets devant l’assemblée présente, en prenant soin de mettre en lumière les nouveaux apports et réflexions approfondies de la journée.

4e étape : Présentation des projets à des professionnels
Cette dernière étape consistait en la présentation des projets sur le salon Midinnov. Cet évènement, à destination des professionnels des PME et PMI, a pour objectif de « faciliter l’innovation en aidant les entreprises à passer de l’idée au produit ». L’édition 2015 du salon Midinnov, dédiée à la thématique « habitat et innovation », fut donc l’occasion pour les quatre groupes de lycéens de présenter leurs projets à des professionnels, de recueillir des réactions et de nouvelles idées, de valoriser leur démarche de recherche et parfois même de récolter de nouveaux contacts !

Et entre l’habitat modulaire, l’igloo de verre, l’habitat communautaire et l’arbre évolutif, il y avait de quoi faire pour passionner tous les participants du salon.
Et ce fut donc avec un pas assuré qu’ils allaient au-devant des professionnels qui passaient devant le stand pour leur exposer les projets imaginés en s’appuyant sur les plans, schémas et maquettes qu’ils avaient réalisés.
À croire qu’ils n’avaient plus du tout besoin de l’équipe de Science Animation… Mais finalement, c’était ce que l’on espérait… :-)

 

image

A propos des Living Lab

Expérimenter les technologies

Les living lab sont des espaces fixes ou itinérants offrant de nouveaux services pour imaginer de nouveaux dialogues entre les sciences, la médiation et les publics. Conçus par des ingénieurs, des chercheurs, artistes ou designers, ces technologies émergentes « grandeur nature » sont expérimentées et évaluées par les utilisateurs finaux pour en interroger leur portée sociale, culturelle ou environnementale. Cette démarche vise à impliquer le public dès le début de la conception de produits ou de méthodes et à le rendre acteur dans l’amélioration et le développement de ces services.

Les Living Lab inmédiats

loading map - please wait...

La Casemate: 45.197734, 5.732279
Science Animation: 43.611039, 1.462879
Cap Sciences: 44.857536, -0.560130
Relais d\'sciences: 49.190116, -0.303403
Universcience: 48.895985, 2.387059