La Tour infernale

03 décembre, 2013 décembre 3, 2013

Un bras haptique et son écran auto stéréoscopique pour toucher le virtuel du bout des doigts. Il y a des concepts qui ne rentre bien dans le cerveau que par le bout des doigts, les notions d’équilibre et de centre de gravité en font parties. Avec cet empilement de blocs de bois virtuels, tous les coups sont permis !

La Tour infernale

Se pratique en position assise. Un banc est intégré.

Prenez en main ce jeu qui testera votre agilité et votre esprit de fin stratège autour de « La Tour infernale ». Le but ? Enlever les pièces de l’édifice les unes après les autres sans que tout s’écroule.

La nouveauté ? La combinaison technologique employée, en partenariat avec l’INRIA (Institut national de recherche en informatique et en automatique). Grâce au moteur physique réaliste, les objets en 3D se comportent en fonction des actions/mouvements du « stylet haptique » qui restitue les retours de forces et donc les frottements. Ce dispositif permet au visiteur de s’immerger dans une expérience scientifique enrichie de la dimension du « toucher » par le système haptique et du « relief » par le système auto stéréoscopique.

Sous ses aspects « fun » et convivial, ce dispositif n’est résolument pas un jeu vidéo mais une immersion dans un environnement virtuel. « La tour infernale » offre à l’utilisateur la sensation de ressentir des forces en application lorsqu’il pousse les blocs constitutifs de la tour.

L’utilisateur voit donc à l’écran une tour construite grâce à un empilement de pièces de bois. Le but du jeu est de conserver la hauteur de la tour en retirant un maximum de bloc de bois sans la faire tomber. La tour devient de plus en plus instable !

Au cours du jeu, l’équilibre de la tour change et certains blocs deviennent plus périlleux que d’autres à déplacer. Le joueur n’a que quelques secondes pour jouer. Les pièces sont soumises aux lois physiques (gravitation, frottements…). L’ensemble de la tour pivote sur son axe vertical (Y), permettant à l’utilisateur d’accéder aux pièces sous différents angles. A l’aide de « l’onglet haptique », l’utilisateur vient sélectionner une des pièces de la tour et peut désormais la pousser. La pièce est retirée et disparait. Elle est comptabilisée dans le score de pièce retirée.

Et le tour est joué !

Flickr

    A propos des Mondes virtuels

    Scénariser des espaces virtuels et les associer à des espaces réels pour préfigurer de nouveaux modes de médiation culturelle et scientifique. Voilà l’enjeu des mondes virtuels. Réalité augmentée, géolocalisation, continuum de visite sont des dispositifs intéractifs qui permettront d’imaginer des espaces de dialogue avec le public avant, pendant et après leur visite d’expos, leur participation à des ateliers ou des événements de culture et de sciences.

    Les Mondes virtuels inmédiats

    loading map - please wait...

    Science Animation: 48.216038, 16.378984
    Espace des sciences: 48.105386, -1.674927
    Cap Sciences: 44.857536, -0.560130
    Relais d\'sciences: 49.190116, -0.303403