Les Communautés « Robotique »…

13 mars, 2015 mars 13, 2015

Les 3 et 4 avril, les six centres Inmediats organiseront chacun dans leur ville un événement national grand public autour du montage de Poppy, le robot humanoïde développé par le laboratoire Flowers de l’INRIA. A Cap Sciences, cet évènement sera centré sur la naissance simultanée de ces robots en France : sous la phrase d’accroche « 6 villes en France – 6 robots à faire naître – 48h » Cap Sciences invitera les visiteurs à prendre conscience de la multiplication, des transformations et des évolutions induites par le caractère Open Source de Poppy. Quelles relations entre humains et androïdes cette éclosion-naissance de Poppy annonce-t-elle ? Est-ce une bonne ou mauvaise nouvelle pour l’humanité ? Au-delà d’un simple événement technique, c’est bien un questionnement sociétal que les participants seront invités à construire.

Les Communautés « Robotique »…

Face à cette problématique, il était essentiel de mobiliser des communautés possédant un intérêt ou une expertise sur les questions de robotique ou d’open source, mais aussi d’anticipation ou de prospective robotique. Le futur des relations humains-robots est une question aussi culturelle que scientifique, et elle envahit largement les champs de la littérature, du jeu vidéo, du cinéma ou de la bande dessinée. Cap Sciences a donc effectué un premier travail de cartographie des communautés du territoire aquitain pertinentes à associer, et qu’il est possible de catégoriser comme suit :

•    Les acteurs majeurs de la robotique, qu’ils soient des entreprises telles que Génération Robots ou des associations comme A.R.B.Re ou Robot Campus.
•    Les hackerspaces, FabLabs et communautés de Makers, attirés par l’activité de cons-truction d’une technologie open source.
•    Les communautés de technophiles amateurs ou professionnels, tels TTFX ou les étudiants de l’école Epitech.
•    Les groupes liés au sujet culturel de l’anticipation – souvent fictive – des relations robots et sociétés. Il s’agit en premier lieu de communautés liées au jeu vidéo, à la bande dessinée, au cinéma, et plus généralement à la science-fiction sous toutes ses formes.
•    Enfin, certains acteurs à associer ne sont pas des communautés mais des prescripteurs dont la voix peut toucher un public de 15-25 ans, tels que le YouTuber Jigmé, dont l’une des chaines YouTube regroupe plus de 750 000 abonnés.

A ces communautés et prescripteurs s’ajoute l’intervention d’acteurs académiques issus de la recherche en design, sciences de gestion ou marketing et qui étudient la perception et les représentations des robots anthropomorphes. Ces chercheurs en sciences humaines et sociales ne se contentent pas de mobiliser une communauté qui porte un intérêt sur le sujet : ils sont directement associés à l’événement afin de faire émerger des savoirs, à partir de la participation des publics. Ils sont donc les garants de l’approche LivingLab de l’événement : les publics viennent comme co-constructeurs non seulement du robot lui-même, mais aussi d’une connaissance émergeant de leurs pratiques, visions et propositions.

Mais aussi…
A Caen – Relais d’sciences :
Mobilisation des participants et des publics pour constituer un groupe de travail “robotique”. Celui-ci sera animé tout au long de l’année 2015/2016. L’idée est de travailler au FabLab par sous-groupes autour de 1 à 5 problématiques touchant à la robotique et aux thématiques associées.

A Grenoble – la Casemate :
Ateliers makey-makey, atelier de créativité, coding gouter ou atelier de fabrication du robot poppy, La Casemate invite les grenoblois-es à s’initier à la robotique en partenariat avec  l’INRIA et les associations Planète sciences et I-Grebot. Et comme chaque mois le réseau social Echosciences Grenoble propose un espace d’expression autour d’un thème d’actualités. Après « les Femmes et la science : cherchez le bug », « quelle culture scientifique pour l’agglomération grenobloise », « Alpes, que reste-t-il à découvrir », le débat du mois de Mars s’intéressera à la question de la robotique « Pour vous, quel serait le robot idéal ? »

A Toulouse- Science Animation :
Le 7 mars 2015, Science Animation Midi-Pyrénées a mobilisé la communauté des « Trophées de robotique » autour d’ateliers de créativité. Cette initiative a permis d’imaginer, avec les publics présents, le contenu de la tournée « Les robots dans mon quotidien » qui est un projet d’évènement itinérant en Midi-Pyrénées sur le thème de la robotique. Les publics présents ont également été invités à assister au montage de Poppy qui se déroulera du 2 au 4 avril 2015 sur le Village de l’industrie, place du Capitole à Toulouse.

A Rennes- Espace des Sciences :
Poppy sera présenté au Marché des Lices, samedi 4 avril. Les passants rennais seront invités à réagir…

 

… et suivez l’événement sur twitter via #robotinm

A propos des Communautés

Les dispositifs Cyou, SciencesOnautes, Echosciences font partie des premières initiatives inmediats permettant de mieux connaitre les publics et de les accompagner vers de nouvelles pratiques. Ces outils associent des individus au sein d’une même communauté d’intérêts et favorisent le partage de leurs connaissances au sein de leur réseau.

Les Communautés inmédiats

loading map - please wait...

Science Animation: 43.611039, 1.462879
La Casemate: 45.197734, 5.732279
Espace des sciences: 48.105386, -1.674927
Cap Sciences: 44.857536, -0.560130
Relais d\'sciences: 49.190116, -0.303403