Living Lab Inmédiats : des réseaux, méthodes et outils au service d’une innovation ouverte 2/3

22 décembre, 2015 décembre 22, 2015

« Et en pratique, le Living Lab ? ». Parmi le flot de questions que suscite la démarche Living Lab, trois questions sont systématiquement soulevées par les acteurs de la recherche ou de l’innovation qui s’engagent dans cette voie :
•    Avec qui allons-nous travailler ?
•    Comment allons-nous procéder ?
•    Qu’allons-nous utiliser, concrètement?

La réponse a la première question a été apporté dans le premier article de cette « trilogie »…
La deuxième question, quant à elle, interroge la méthodologie globale et les techniques employées.

Living Lab Inmédiats : des réseaux, méthodes et outils au service d’une innovation ouverte 2/3


Comme détaillé dans le Cahier Inmédiats Living Lab, la méthodologie Living Lab repose sur quatre phases, généralement précédées d’un temps de planification.

La première est l’étape de co-création, qui propose à tous les acteurs d’élaborer conjointement des propositions innovantes, comme lors des séances de créativité de Défi Habitat, organisé par Science Animation Midi-Pyrénées et ayant pour objectif de faire émerger des idées d’habitats innovants pour le futur.
La seconde étape, appelée exploration, permet de se focaliser sur un nombre restreint de propositions et d’explorer leurs réels potentiels par une méthodologie design : prototypage physique ou numérique, conception de scenarii d’usage. Ainsi, Le Carrefour Numérique de la Cité des sciences et de l’industrie a animé l’exploration des usages de robots tels que Nao lors de plusieurs Hackathons.
La troisième phase est celle de l’expérimentation, qui propose à un large public d’utilisateurs/trices de s’essayer à un nouveau dispositif pour en identifier les possibilités, forces et faiblesses – voire ouvrir des pistes de nouvelles utilisations. La démarche mise en œuvre à l’échelle nationale dans le bac à sable à réalité augmentée en est une excellente représentation.
Enfin, la dernière phase est celle de l’évaluation, que l’on retrouve par exemple dans la mise en place d’un parcours Evaluation Living Lab lors du salon Expérimenta à Grenoble. Si ces phases peuvent être réalisées indépendamment, la démarche Living Lab ne déploie tout son potentiel que si l’ensemble des quatre phases est mis en œuvre, chaque étape s’appuyant sur les résultats de la précédente. Le projet Nouvelle Page mené par Relais d’Sciences est ici emblématique, puisque l’ensemble du parcours a permis l’émergence de nouvelles formes de bandes-dessinées transmedias.

A propos des Living Lab

Expérimenter les technologies

Les living lab sont des espaces fixes ou itinérants offrant de nouveaux services pour imaginer de nouveaux dialogues entre les sciences, la médiation et les publics. Conçus par des ingénieurs, des chercheurs, artistes ou designers, ces technologies émergentes « grandeur nature » sont expérimentées et évaluées par les utilisateurs finaux pour en interroger leur portée sociale, culturelle ou environnementale. Cette démarche vise à impliquer le public dès le début de la conception de produits ou de méthodes et à le rendre acteur dans l’amélioration et le développement de ces services.

Les Living Lab inmédiats

loading map - please wait...

La Casemate: 45.197734, 5.732279
Science Animation: 43.611039, 1.462879
Cap Sciences: 44.857536, -0.560130
Relais d\'sciences: 49.190116, -0.303403
Universcience: 48.895985, 2.387059