Parcours culturels scientifiques : des lycéens, des apprentis, des chercheurs et des créateurs numériques

05 novembre, 2013 novembre 5, 2013

Un savant mélange entre des intervenants scientifiques et culturels auprès d’un public de jeunes lycéens durant une année scolaire, telle est la formule des parcours culturels scientifiques. 

Parcours culturels scientifiques : des lycéens, des apprentis, des chercheurs et des créateurs numériques

Depuis 2007, Relais d’sciences, en partenariat avec la Région Basse-Normandie et le Rectorat de l’Académie de Caen, met en place des projets d’accompagnement de publics scolaires. Même si le dispositif a évolué depuis, le principe de base est resté le même : proposer aux lycéens un parcours de découverte ponctué de rencontres avec des chercheurs, des interventions d’artistes et des visites de sites extérieurs. En 6 ans d’existence, ce programme a touché près d’un millier d’élèves de Basse-Normandie.

 

Edition 2012/2013 : le virage Inmédiats

En 2012, les Parcours culturels scientifiques ont entamé le virage Inmédiats. Pour l’occasion, trois disciplines avaient été mises à l’honneur : la physique, les mathématiques et le webjournalisme. Une seule consigne, la production finale devait être numérique !

Les élèves impliqués dans les projets se sont lâchés en filmant des mises en scène d’expériences de chimie, en créant des romans photo de scientifiques disparus, ou en imaginant une machine, munie de joystick, capable de rendre visible un faisceau d’ions. Différents modèles de chambres à brouillard ont été expérimentés, un ballon cosmique a été construit avec en son bord des capteurs mesurant la radioactivité, un détecteur de muons a transformé ces particules en sons.

 

Ce sont des créateurs d’applications numériques, des artistes photos ou vidéos qui ont permis de mettre en vie leurs idées. Des physiciens du Grand Accélérateur National d’Ions Lourds (GANIL) et du Laboratoire de Physique Corpusculaire (LPC), et des mathématiciens du Laboratoire de Mathématiques Nicolas Oresme (LMNO), ont mis leurs connaissances et leurs compétences au service de l’ensemble des projets.

8 lycées, 95 jeunes entre 15 et 18 ans dont 22 filles, ont donc été concernés dans les trois départements de la Basse-Normandie. Ils se sont tous retrouvés à deux occasions, autour d’une conférence « Grand témoin » animée par Julien Bobroff, rencontre durant laquelle où les webjournalistes se sont exprimés avec succès, et lors de la journée de restitution « EcolySciences » qui regroupe tous les projets scientifiques de la région.

Conférence "Grand témoin : Julien Bobroff"

 

Vers une édition 2013/2014…

Cette année, nous sautons sur l’occasion des Jeux Équestres Mondiaux pour lancer des projets sur le thème « Recherche équine et vidéo », thème qui s’ajoute bien évidement à ceux déjà existant. Les deux projets sélectionnés réaliseront chacun une vidéo, l’une sur la décomposition du mouvement du cheval et l’autre sur les techniques de rééducation du cheval sportif. Ces vidéos seront mises à l’honneur dans une exposition créée par la Fondation Hippolia, fondation pour la recherche et l’innovation équine présentée pendant les deux semaines des Jeux Équestres Mondiaux en août 2014 à Caen.

L’offre s’agrandit également avec un parcours FabLab permettant la construction d’une imprimante 3D Ultimaker, à destination d’un Centre de Formation d’Apprentis. Il s’agit de comprendre la place des sciences et des techniques dans les métiers du bois et de voir comment cet outil est capable de révolutionner leurs pratiques professionnelles.

L’esprit FabLab donne le ton des projets sur les thèmes physique ou mathématiques. Côté mathématiques, on découvre une conception de bande dessinée à contraintes de type Oubapo et divers autres problèmes modélisés en 3D dans le Calvados ainsi qu’un travail sur les alvéoles menant à la construction de ruche dotée de capteurs dans l’Orne. Côté physique, le CléLab apparaît comme un mini-laboratoire de recherche calqué sur le fonctionnement des laboratoires de recherches universitaires et tandis que l’expérience de Rutherford prend l’apparence d’un billotrino. Enfin un thème libre pour laisser cours à leur imagination a été retenu avec comme sujet d’étude les sons des animaux.

L’ensemble de ces projets seront présentés le 27 mai 2014 à l’occasion des rencontres académiques de la culture scientifique et technique « EcolySciences ».

A propos des Communautés

Les dispositifs Cyou, SciencesOnautes, Echosciences font partie des premières initiatives inmediats permettant de mieux connaitre les publics et de les accompagner vers de nouvelles pratiques. Ces outils associent des individus au sein d’une même communauté d’intérêts et favorisent le partage de leurs connaissances au sein de leur réseau.

Les Communautés inmédiats

loading map - please wait...

Science Animation: 43.611039, 1.462879
La Casemate: 45.197734, 5.732279
Espace des sciences: 48.105386, -1.674927
Cap Sciences: 44.857536, -0.560130
Relais d\'sciences: 49.190116, -0.303403