Sandrine Labbé du CCSTI de Laval Évaluation de l’Espace des sciences

14 avril, 2015 avril 14, 2015

LabbéInnover, c’est prendre des risques

La démarche m’a d’autant plus intéressée que nous sommes nous-mêmes dans ce type de problématique par rapport à l’Anru. Mais l’évaluation est un aspect que nous n’avons pas su prendre en compte, au contraire d’Inmédiats.

La journée a été très dense. Je n’ai pas tout compris sur le plan méthodologique (les documents écrits ne fonctionnaient pas, les critères d’évaluations sont trop nombreux…). En revanche, j’ai apprécié de rencontrer les chefs de projet, même si j’ai regretté que tout se passe un peu au pas de course et que nous n’ayons pas assez de temps pour échanger. J’ai également perçu une forme de pression sur les équipes. La pression, c’est motivant, c’est bien pour placer les gens sur le qui-vive, mais ça peut aussi en mettre certains en difficulté…

Ne pas oublier la cible

Concernant le projet global, Inmédiats, c’est de l’innovation, c’est de l’expérimentation, donc de la prise de risque. Il faut l’accepter. Même si ça bouscule nos habitudes de « bons élèves ». Il ne faut pas perdre de vue que les Investissements d’avenir, c’est pour les jeunes et les publics empêchés. On a parfois tendance à l’oublier. Faire de la vidéo, c’est bien. Ça fonctionne. Mais il faut que les jeunes la réinvestissent avec leurs codes, leur sensibilité, même si on trouve ça « foutraque ». Sinon on ne remplit pas les objectifs du projet.

A propos des Non classé

Les Non classé inmédiats