Un Game Lab à ECSITE 2015

01 juillet, 2015 juillet 1, 2015

Science Animation, Universcience et La Casemate, avec la participation de Relais d’Sciences, se sont associés pour créer un Game Lab à la conférence annuelle d’ESCITE de 2015.

Un Game Lab à ECSITE 2015

Le Game Lab était un espace ouvert deux journées entières, que les participants d’ECSITE 2015 étaient invités à visiter à tout moment. C’était un espace co-animé où l’on a parlé de médiation scientifique et technique qui utilise le jeu, de plateau ou numérique. L’installation comportait :

  • Dix portables amenés par nos soins pour héberger les différents serious games utilisés par nos collègues de plusieurs centres de science européens.
  • Une table tactile pour présenter l’appli Living Lab développée par Universcience.
  • Des jeux de plateau à caractère scientifique.
  • Une expérience immersive avec l’oculus rift, apportée par un collègue du Royaume-Uni,
  • Quatre définitions à écrire en gros : serious game, serious gaming, gamification, serious play.
  • Deux plannings de présence à établir pour nous permettre d’assister aux conférences à tour de rôle.
  • Un panneau d’explication du Game Lab, participatif.

L’idée était de secouer un peu les habitudes de la conférence en ne proposant pas de session spécifique, mais en laissant l’espace en accès libre, y compris pour celles et ceux qui voudraient y organiser des ateliers et des discussions informelles. Nous avons reçu de nombreuses personnes curieuses, une soixantaine environ, qui ont essayé les jeux, numériques et de plateaux, ont écouté les explications liées au Living Lab.

Fierté du Carrefour numérique², l’appli Living Lab et la démarche qui y est associée a suscité l’intérêt du Hall of Science de New York, d’un centre de sciences en cours d’installation à Tokyo, de Science LinX aux Pays-Bas et de bien d’autres encore.

Comme on était nombreux⋅se⋅s à animer, on a pu prendre le temps d’aller à des conférences et ateliers : Isabelle est allée jouer avec la nourriture et est allée piocher des idées autour des objets réels dans le virtuel, Matthieu a participé à une réflexion autour de l’utilisation des makerspaces, et Mélissa est allée discuter langage et inclusion puis hacking des institutions. Le blog du Living Lab présente de façon vivante notre participation : http://carrefour-numerique.cite-sciences.fr/blog/ecsite-food-for-curious-minds-jour-1/

Le Game Lab avait été imaginé par Malvina Artheau, de Science Animation. Une première version avait été testée lors de la conférence annuelle d’ECSITE de 2014 à La Haye, aux Pays-Bas, avec déjà Marc Jamous, d’Universcience. Elle a donc été enrichie cette année par l’ajout de jeux de plateaux, de jeux numériques réalisés au cours de Game jam ayant eu lieu à La Casemate, des projets de co-création de serious games menés par Relais d’Science avec des jeunes, de présentations d’applications mettant en jeu l’oculus rift et de ce qui a trait au Living Lab (application, mais aussi panneaux explicatifs, brochures…).

Une réflexion s’est engagée pour l’année prochaine, où nous espérons continuer d’organiser un Game Lab, en l’améliorant encore.

A propos des Serious game

Peut-on donner le goût aux sciences en utilisant des jeux vidéo ? Les Serious Games s’appuient sur les ressorts ludiques du jeu vidéo avec des objectifs qui vont au-delà du seul divertissement. Les Serious Games présentent des intérêts importants notamment pour les jeunes âgés de 15 à 25 ans, qui éprouvent des difficultés d’apprentissage des sciences avec les méthodes pédagogiques dites classiques. La difficulté est de réaliser un Serious Game équilibré, c'est-à-dire qui ne soit ni trop sérieux, ni seulement ludique

Les Serious game inmédiats

loading map - please wait...

Universcience: 48.895985, 2.387059
Cap Sciences: 44.857536, -0.560130