Une cabine d’essayage virtuel pour une expo plus vraie que nature !

22 octobre, 2013 octobre 22, 2013

L’Espace des sciences de Rennes propose une nouvelle exposition temporaire sur le thème original, décalé et très sérieux des queues ! Pour mieux comprendre la théorie de l’évolution conçue par Darwin, Parce queue raconte l’histoire d’animaux vertébrés aux squelettes les plus variés et aux queues plus ou moins grandes. Initialement conçue par le Muséum l’histoire naturelle de Neuchâtel, cette exposition est le résultat d’une coopération fructueuse entre l’Espace des sciences de Rennes et le Muséum de Nantes et s’inscrit dans la coopération engagée entre les deux métropoles de Rennes et de Nantes.

Une cabine d’essayage virtuel pour une expo plus vraie que nature !

« Tout est affaire de queue ». A son arrivée dans l’espace d’exposition, le visiteur est invité à entrer dans ce « cabinet de curiosités scientifiques » pour s’affubler d’une queue d’un animal de son choix et qui, grâce au dispositif de réalité augmentée, suivra le visiteur/testeur dans le moindre de ses mouvements. Attention, Fou rire garanti !

Queue de paon, queue de diable ou de lémurien, c’est au visiteur de choisir avec, en prime, LA ! photo souvenir (la cabine fonctionne comme un photomaton). Il reçoit la photo par mail et alimente le Queuemathon, la galerie photo souvenir de l’expérience.

Dans le cadre de cette exposition, en coproduction avec le Muséum de Nantes, l’Espace des sciences a développé et expérimenté une technologie inédite qui répond à plusieurs interactions :
- Détecter et modéliser instantanément la présence du visiteur dans la cabine : silhouette, taille et morphologie
- Créer un squelette sur lequel est greffée la queue en mouvement
- Afficher cette superposition en HD et en temps réel.
Le visiteur peut alors se pavaner devant le miroir virtuel, il déclenche lui-même la prise de photo et entre ainsi dans la mémoire de l’exposition.

 

Derrière ce dispositif innovant, se cachent plusieurs sociétés bretonnes qui ont travaillé à la réalisation de ce prototype en place depuis le 24 septembre 2013 : Artefacto et Soniris notamment.
La production de cette exposition destinée à tous les publics vise plusieurs objectifs :
- Impliquer les visiteurs d’une exposition en les invitant à réaliser de manière collaborative une galerie de photos en ligne
- Toucher les 15-25 ans grâce aux dimensions interactives, ludiques et technologiques du projet qui les met en scène !
- Expérimenter la Réalité Augmentée en HD
- Pérenniser et adapter le dispositif original pour d’autres manifestations et lieux (installation mobile)
- Inciter les visiteurs à poursuivre leur visite en naviguant sur le site dédié à l’exposition et en surfant sur les réseaux sociaux.

Visitez le site dédié de l’exposition ParceQueue, de nombreuses ressources sont proposées aux futurs ou anciens visiteurs !

Flickr

    A propos des Mondes virtuels

    Scénariser des espaces virtuels et les associer à des espaces réels pour préfigurer de nouveaux modes de médiation culturelle et scientifique. Voilà l’enjeu des mondes virtuels. Réalité augmentée, géolocalisation, continuum de visite sont des dispositifs intéractifs qui permettront d’imaginer des espaces de dialogue avec le public avant, pendant et après leur visite d’expos, leur participation à des ateliers ou des événements de culture et de sciences.

    Les Mondes virtuels inmédiats

    loading map - please wait...

    Science Animation: 48.216038, 16.378984
    Espace des sciences: 48.105386, -1.674927
    Cap Sciences: 44.857536, -0.560130
    Relais d\'sciences: 49.190116, -0.303403